Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 09:50

Pilatus PC-6 Porter/Turbo-Porter

DSC_0140.jpg

Le Pilatus de Lasclaverie

 

Ce pilatus PC-6 Porter/B2-H2 numéro 721 anciennement immatriculé HA-YDA est construit en 1972et il était semble-t-il, stationné en Hongrie pour des fonctions d'ambulance/secours. En 1985 l'avion est accidenté. Le 10 mai 1986 il chnge d'immatriculation pour devenir le F-GJDA. Vous trouverez les photos anciennes de l'avion à cette adresse:http://www.pc-6.com/history/721.htm

 

 

 

 

 

Désignation :
  PC-6
Nom / Surnom :
  Porter/Turbo-Porter
Code allié / OTAN :
  -
Variante :
  AU-23 Peacemaker
Année de mise en service :
  1961 
Pays d'origine :
  Suisse
Constructeur :
  Pilatus Aircraft
Rôle :
  Lutte anti-guérilla, reconnaissance tactique, transport, liaison

 

Spc6-copie-1.jpg

 

Pilatus se lança dans la construction du PC-6 en 1957, afin de trouver un successeur au P-3 d’entraînement. Les principales caractéristiques du PC-6 sont la robustesse, la fiabilité, de très bonnes capacités ADAC, une bonne maniabilité aux vitesses basses et une possibilité d’emport non négligeable. Il peut facilement se poser sur une piste sommaire. Après avoir exécuté son premier vol le 4 mai 1959 équipé d’un moteur turbocompressé Lycoming GSO-480-B1A6 de 340 CV, la création d’une version turbopropulsée s’avéra obligatoire. Ce prototype pris l’air le 2 mai 1961 propulsé par un Turboméca Astazou IIE de 523 CV. Ce nouveau modèle éclipsa totalement celui équipé du moteur à piston, même si certains lui reprochent d’être très démuni sur le plan esthétique.

Deux moteurs sont compatibles sur la version à pistons, deux Lycoming, alors que trois le sont sur celle turbopropulsée, un Turboméca, un Pratt & Whitney Canada et un Garett. Les versions à piston furent vendues à une cinquantaine d’exemplaires alors que les versions turbopropulsées le furent à 460 exemplaires. Le succès du PC-6 fut aussi bien civil que militaire. Doté de capacités d’emport de 7 passagers puis 12 ou d’une charge équivalente en poids, son train d’atterrissage fixe peut être modifié par le remplacement des roues par des skis ou des flotteurs.

 

Source: http://www.avionslegendaires.net/pilatus-pc-6-porter-turbo-porter.php

Partager cet article

Repost 0
Published by Sébastien - dans Parachutisme
commenter cet article

commentaires